Aller au contenu principal
UN POINT SUR LE COACH
LADJI DOUCOURÉ
UN POINT SUR LE COACH
LADJI DOUCOURÉ
Pour cette édition 2020 et pour la troisième fois, Ladji Doucouré, a accepté d’être notre coach ! Mais le connaissez-vous vraiment ? Ladji c’est :

 

   

 

Un champion hors norme

Ladji est avant tout un sportif de « très » haut niveau pour qui l’effort physique et les valeurs du sport sont cardinales. Il est notamment double Champion du monde en 2005 du 110 m haies, sa spécialité, et du relais 4 x100 m mais aussi Champion d’Europe en salle en 2005 et 2009 sur le 60 m haies. Il est actuellement l’un des coachs de l’équipe de France d’athlétisme qui se prépare pour les jeux olympiques de Tokyo même si ceux-ci sont reportés à 2021. Fort de cette expérience, Ladji nous prodigue des conseils et des astuces pour nous mettre dans les meilleures conditions pour le Dental Run Care.

Un homme engagé

Lui-même fondateur d’une association, les « Golden Blocks » qui permet à des enfants de quartiers dits « difficiles » de pouvoir montrer leurs talents lors d’événements sportifs et de se faire détecter pour un avenir « meilleur », il comprend parfaitement le sens de notre action commune, notre volonté de soutenir une association telle que SOSS qui facilite et améliore la prise en charge des patients en situation de handicap. Il en perçoit clairement le sens.

Un homme de cœur

Tous les « runners » qui ont participé aux éditions précédentes du Dental Run care vous le diront, notre champion partage son énergie positive comme personne et installe grâce à sa personnalité chaleureuse une harmonie naturelle au sein du groupe de coureurs. Il a réussi en deux années à créer une vraie complicité avec tous ceux qui ont eu la chance de le côtoyer lors de notre événement.

Un fan des dentistes !

Une partie de sa réussite ne tient... qu’à une gouttière d’équilibration occlusale. En découvrant un problème d’occlusion non détecté, un dentiste, grâce à des cales puis une gouttière, a rééquilibré sa posture, lui faisant gagner en tonicité, en force musculaire et en performance. Ladji, qui dort encore aujourd’hui avec sa gouttière, ne sait que trop bien ce que signifie l’importance du soin et de la prévention dentaire.

Quelques anecdotes de Ladji ! « Pas très sport... Mais on a gagné !»

« Lors d’une course de relais 4x100m par équipe, nous, les français, sommes au couloir 5. Les Anglais, nos grands rivaux, au couloir 4. Je suis le 3ème relayeur. La course se déroule bien, je suis rapide. Juste avant le dernier passage de témoin, j’ai une légère avance sur mon concurrent Anglais. Mais ils ont positionné leur meilleur coureur pour le 4ème et dernier relais. La fin de course s’annonce chaude... Lors d’une course de relais, dans les virages, l’athlète cours « à l’intérieur », à gauche de son couloir, le témoin dans la main droite. A la sortie du virage, le 4ème relayeur, qui va faire la dernière ligne droite, attend le témoin côté extérieur, donc à droite du couloir, afin que le témoin reste toujours au milieu du couloir. Je décide alors de me positionner au plus près de la ligne pour frôler et déstabiliser le 4ème relayeur Anglais qui attend mon poursuivant. Ca marche ! Il s’énerve. Je donne le témoin à mon coéquipier et décélère. Au moment où l’Anglais s’élance et passe devant moi, rebelote, je lui donne une petite tape discrète. Oups, il fait tomber son témoin... Pas très sport hein ? Oui, mais on a gagné ! »

« Ma bulle Olympique éclate »

« Quand ils performant vous entendez souvent les athlètes dirent : « j’étais à fond, complètement dans le truc, concentré, dans ma bulle... ». Ils ont raison, c’est exactement cela. Je me retrouve en finale des Jeux Olympiques d’Athènes de 2004 sur le 110 mètres haies. Le rêve d’une vie. Je suis plus que jamais motivé, concentré... dans ma bulle. C’est un état paradoxal. Je suis complètement présent et en même temps, je n’entends plus rien du brouhaha du stade, je ne vois plus rien, même pas mes adversaires, seulement le couloir devant moi avec ses haies. La course se déroule à merveille, je suis complètement « dedans ». Sur l’avant-dernière haie, je suis juste derrière le Chinois, Liu Xiang qui mène la course. Médaille d’argent assurée ! Mais je veux tout donner. Je pousse pour revenir. J’accroche la haie, trébuche. Et là, ma bulle éclate ! Je vois, j’entends tout. Un vrai « blast », comme le souffle d’une l’explosion. Irréel et interminable, presque cauchemardesque. Je finis dernier mais la déception ne viendra que plus tard quand je reprendrai mes esprits après ce choc émotionnel ».

RETROUVER LADJI EN VIDÉO SUR DIFFÉRENTS THÈMES
Video file
Tuto 1 - L'échauffement
Video file
Tuto 3 - Les étirements
Video file
Tuto 4 - Conseils pour les pros
Video file
Pourquoi des tutos ?
Video file
Joyeux Noël avec Ladji Doucouré
Video file
La Saint-Valentin de Ladji Doucouré
Video file
Tout sur Ladji Doucouré